Quels aliments faut-il consommer bio ?

L’alimentation bio est plus saine pour l’organisme et les produits bio sont le fruit d’une agriculture durable et respectueuse de l’environnement. Toutefois, manger bio a un coût. S’il fallait choisir, quels aliments devraient être absolument consommés bio ?

Par Pierre • le 13 octobre 2020

Les pommes, les fraises et le raisin

Lorsqu’elle est produite en agriculture industrielle, une pomme reçoit en moyenne 35 traitements phytosanitaires, qui sont pour la plupart directement pulvérisés sur le fruit, ce qui a pour conséquence de saturer la peau de pesticides. La peau d’une pomme étant fine, les pesticides traversent cette barrière et pénètrent dans la chair.

Les fraises, qui comme le raisin ne s’épluchent pas, reçoivent également de nombreux traitements chimiques. Parmi eux, un fongicide appelé captane, qui leur donne une couleur rouge très appétissante, et de nombreux pesticides qui peuvent agir comme des perturbateurs endocriniens.

Le raisin, qui est un fruit fragile sensible aux champignons et aux insectes, reçoit en conséquence de nombreux traitements. Ces produits phytosanitaires peuvent se retrouver dans le vin, ce qui rend la consommation de raisin bio, mais aussi de vin bio plus sûre pour la santé.

La salade, le céleri et les pommes de terre

80 % des salades cultivées en agriculture industrielle contiennent des résidus de pesticides, et un pourcentage non négligeable présente des résidus de substances chimiques interdites en France. Faites aussi une croix sur les salades en sachet, qui ont en plus été traitées au chlore.

Le céleri, qui est sensible aux bactéries et aux champignons, car il est cultivé à l’automne sous un climat souvent pluvieux, reçoit de nombreux traitements phytosanitaires

Les pommes de terre sont aussi des concentrés de pesticides, et leur peau fine ne retient pas ces substances qui imprègnent également leur chair.

Les œufs

Outre les conditions d’élevage déplorables des poules en batterie, leurs œufs sont davantage susceptibles de transmettre la salmonellose que des œufs bio. Les poules élevées en batterie reçoivent également de nombreux traitements antibiotiques et sont souvent nourries avec des OGM.

Pour choisir des œufs bio, il vous suffit de lire le code présent sur les œufs. S’il commence par 0, il s’agit bien d’œufs bio. Vous pouvez aussi, à défaut de bio, privilégier les œufs portant un code commençant par 1 : il s’agit des œufs de poules élevées en plein air.

Le poulet et le bœuf

La viande est susceptible de contenir des résidus de pesticides, mais aussi d’antibiotiques et d’aliments OGM en raison des conditions d’élevage des animaux. La viande peut ainsi contenir jusqu’à 14 fois plus de résidus de pesticides que les fruits et les légumes non bio !

Les viandes les plus touchées sont le poulet et le bœuf. En choisissant ces viandes bio, vous vous assurez également que les animaux ont été élevés dans de meilleures conditions.

Le lait

Tout comme la viande, le lait non bio provient d’animaux nourris avec une alimentation chargée en pesticides. Ils reçoivent de nombreux traitements, notamment antibiotiques, pour accroître leur productivité. Ces substances sont retrouvées dans le produit final, souvent en plus grande quantité que dans les fruits et légumes.