Carlos Elizondo se reconvertit en youtubeur cuisine à 79 ans

Licencié pendant le confinement, Carlos Elizondo, un grand-père mexicain de 79 ans, a décidé de se reconvertir en youtubeur cuisine. Le succès est au rendez-vous, avec 452 000 abonnés à sa chaîne « Tito Charly ».

Par Emma • le 4 août 2020

Victime de la crise économique

La crise économique engendrée par la pandémie de coronavirus n’a pas épargné Carlos Elizondo, 79 ans. Suite aux mesures de confinement prises par le Mexique, le grand-père a perdu son emploi dans un supermarché de Monterrey.

Avant cela, Carlos Elizondo était à la tête d’une entreprise de transport. Mais avec le décès de sa femme et le mariage de ses filles, il s’était retrouvé seul et avait décidé de trouver un emploi moins fatigant, qui lui permettrait tout de même de gagner sa vie. Il avait donc accepté un travail à temps partiel, qui consistait à emballer les courses dans un supermarché.

Le succès de sa chaîne Youtube

Contraint de rester à la maison en raison de la pandémie de Covid-19, Carlos Elizondo tourne en rond.

« Malgré mon âge, j’ai toujours été très actif. Je pouvais faire des corvées domestiques, mais je m’ennuyais et j’en avais marre », explique-t-il.

Sa fille Veronica suggère alors à celui qui dit aimer faire la cuisine depuis qu’il est enfant de créer sa propre chaîne Youtube. Le vieil homme lui répond :

« Je n’ai aucune idée de ce que c’est. Mais d’accord, faisons-le ! »

Depuis, chaque dimanche matin, Carlos Elizondo se filme depuis sa cuisine en pleine préparation de recettes mexicaines. Charismatique, drôle et plein d’énergie, le grand-père de 79 ans séduit rapidement les internautes. Sa chaîne Youtube, « Tito Charly », rencontre un succès presque immédiat et totalise aujourd’hui 452 000 abonnés. Sa première vidéo, publiée le 25 mai, a fait plus de 217 000 vues.

« N’abandonnez pas. Vous pouvez faire tout ce que vous voulez », déclare-t-il à ses abonnés dans une de ses vidéos.

Un conseil qui semble fonctionner à merveille, puisque Carlos Elizondo a depuis lancé sa propre marque d’ingrédients : il commercialise au Mexique le fromage, le chorizo ou encore la viande séchée qu’il utilise dans ses recettes.