9 erreurs d’hygiène alimentaire que nous faisons tous

Le temps que l’on passe en cuisine pour préparer, puis déguster de bons petits plats est souvent synonyme de moments agréables partagés en famille. Néanmoins, il faut rester vigilant ! Nous commettons tous des erreurs d’hygiène alimentaire qui peuvent entraîner des problèmes voire des intoxications alimentaires. Bien souvent réalisées de façon involontaire, ces fautes pourraient être évitées de manière très simple. Zoom sur 9 erreurs d’hygiène alimentaire très connues à ne plus faire.

Par Pierre • le 28 avril 2022

1. Ne pas se laver correctement les mains

Avant de dégainer votre couteau ou même de sortir vos ingrédients, il est indispensable de se laver correctement les mains. C’est la base ! Idéalement, on enlève sa montre qui peut être porteuse de microbes, on s’attache les cheveux, on remonte ses manches et on enfile un tablier. Pour le savonnage des mains, on prend son temps, on le fait minutieusement. Il suffit ensuite de s’essuyer les mains avec un linge propre.

2. Ne pas rincer les fruits et légumes bio

Les légumes ou fruits bios sont garantis sans pesticide. C’est rassurant, mais malgré cela, il faut quand même ne pas oublier de les rincer avant de les cuisiner ou de les manger. En effet, entre les manipulations sur les étals du marché ou du supermarché, les fruits et légumes bio ont certainement été tâtés et manipulés avant d’arriver dans votre sac.

3. Ne pas laver les légumes après les avoir épluchés

Si c’est naturel de laver les carottes avant de les éplucher, il est indispensable de les laver une deuxième fois après épluchage. En effet, la terre ou les résidus qui étaient sur la peau du légume et donc sur votre main, sont revenus sur la carotte une fois épluchée. En plus, les légumes ont forcément été manipulés par d’autres mains que les vôtres. On lave donc correctement les carottes, pommes de terre ou autres légumes avant et après épluchage, pour ne laisser aucun résidu ou bactérie dessus.

4. Se servir d’une planche à découper en bois

On les trouve maintenant de toutes les formes et de toutes les dimensions, et elles sont bien souvent aussi un élément de décoration dans nos cuisines. Néanmoins, la planche à découper en bois n’est pas idéale pour cuisiner de façon hygiénique. En effet, le bois est poreux et absorbe tout le liquide des aliments que vous posez dessus. Que ce soit le jus de votre rôti, d’une tomate, d’une tranche de melon ou d’un morceau de fromage, des petits morceaux de ces aliments vont se nicher dans les fentes faites avec votre couteau, ils seront invisibles à l’œil nu, mais peuvent se transformer en bactérie.

Si vous n’aimez pas les planches en verre ou en plastique et que vous voulez continuer à utiliser votre planche en bois, n’oubliez pas de la brosser convenablement avec du produit pour la nettoyer après utilisation. L’idéal est de le faire à chaque fois que vous découpez un aliment différent.

5. Ne pas se méfier du danger de la coquille d’œuf

Les œufs que l’on achète ne sont pas lavés, car cela abîmerait leur coquille et surtout la cuticule de l’œuf qui freine le développement des bactéries et limite les risques de salmonellose. Sachant cela, il faut se méfier de ne pas laisser les œufs en contact avec d’autres aliments ou bien par exemple, lorsque l’on casse un œuf, il est préférable d’éviter de toucher au blanc pour ne pas contaminer notre préparation.

6. Laisser les emballages sur les produits dans le frigo

Il est important de retirer les emballages des produits que l’on a achetés avant de les ranger au réfrigérateur.

Bien souvent porteurs de poussières ou autres bactéries à cause de nombreuses manipulations, il est préférable de stocker nos articles dans des boites hermétiques en verre pour ne pas contaminer les autres aliments rangés au frigo.

7. Ne pas respecter la chaîne du froid

Pour éviter une contamination et même une maladie grave comme la listériose, la première chose à prendre au sérieux est le respect de la chaîne du froid. La température idéale pour conserver des aliments se situe entre 0 et 4°. Pendant que vous faites vos courses et sur le trajet du retour, munissez-vous de sacs isothermes pour conserver vos aliments à bonne température, surtout pour les produits surgelés. De même, soyez vigilants en ne recongelant jamais un produit décongelé.

8. Mettre des plats chauds ou même tièdes dans le réfrigérateur

Une erreur d’hygiène alimentaire typique que l’on fait parfois pour gagner du temps est de placer au frais des plats encore chauds ou tièdes. Cela a pour conséquence de réchauffer l’ensemble des aliments dans le frigo, ça risque également de rompre la chaine du froid, de voir des bactéries se développer et de contaminer les aliments. La solution est de laisser votre plat à température ambiante pendant deux heures environ avant de le ranger au frigo.

 

9. Tremper son doigt dans une préparation pour la goûter

Pour éviter la transmission des germes, il est préférable d’éviter de tremper son doigt dans un plat pour y goûter. Il est pourtant souvent tentant de faire ce geste pour vérifier un assaisonnement ou bien tout simplement par gourmandise, surtout pour les plats contenant du chocolat.

Nous vous conseillons d’utiliser une cuillère. En effet, la bouche et les mains sont des zones bien connues et appréciées par les bactéries, et pour éviter tout risque de contamination, goûter avec une cuillère permet de respecter les mesures d’hygiène dans une cuisine. Bien sûr, si vous voulez goûter votre plat une deuxième fois, il convient de prendre une deuxième cuillère et vous assurer qu’elle est propre.

Vous êtes maintenant prêt à cuisiner sans faire d’erreurs en matière d’hygiène. À vos tabliers !