En Seine-Maritime, 5 frères produisent un camembert au lait cru hors AOP

La fromagerie des 5 frères, située à Bermonville en pays de Caux près de Fécamp, fabrique désormais son camembert. Produit au lait cru et à la main, mais hors du secteur AOP (appellation d’origine protégée), « Le 5 frères » ‒ le nom du camembert ‒ ne peut bénéficier du label. Cette absence n’entame aucunement son succès, croissant continuellement.

Par Pierre • le 28 avril 2021

Un camembert traditionnel en terre nouvelle

Issue d’une famille d’agriculteurs propriétaires d’une exploitation à Terres-de-Caux (non loin de Fécamp), la fratrie Bréand a repris le domaine et créé sa fromagerie en 2016. Les 5 frères décident alors de produire leur camembert.

 

Même si la fromagerie n’est pas située dans le périmètre du camembert AOP (qui recouvre la quasi-totalité de la Basse-Normandie et l’ouest de l’Eure), la fratrie sait que le camembert est un fromage très demandé et qu’ils ont de bonnes conditions pour en produire un savoureux.

Hormis la zone géographique, « Le 5 frères » coche tous critères du cahier des charges pour le camembert AOP. Produit intégralement à la main, il est fabriqué au lait cru de vaches de race normande (« Prim’Holstein »), il est commercialisé enfin dans une boîte en bois.

Bien loin du camembert industriel, « Le 5 frères » est conçu dans le pur respect de la méthode traditionnelle, à partir de lait donné par des vaches bien nourries, qui paissent proches de la mer sous un climat humide : de quoi « faire la différence » pour Victor, responsable de la fromagerie.

 

Le « 5 frères » : un camembert qui a du succès

Ce camembert fruité légèrement amer connaît un franc succès. Récompensé du trophée de l’attractivité en 2019 (un prix remis par le département de Seine-Maritime aux projets innovants) dans la catégorie « Valorisation du patrimoine », « Le 5 frères » plaît aux consommateurs.

La fromagerie qui produit 5000 litres de lait par jour n’en conserve que 1000 pour la production de ses camemberts, le reste étant acheté par Danone. En réponse à une demande de camemberts toujours plus importante, l’objectif de la fratrie est de quadrupler la production de ses fromages. L’investissement d’un million d’euros dans une fromagerie neuve d’une surface de 700 m² devrait leur permettre d’atteindre cet objectif.

Alors qu’un accord passé en 2018 entre les producteurs de camembert AOP et les industriels prévoit qu’à partir de 2021, l’AOP sur les camemberts s’élargisse et intègre des fromages à base de lait pasteurisé, « Le 5 frères » pourrait tirer son épingle du jeu en affichant fièrement sa recette aux consommateurs devenus méfiants du label.

 

Le camembert de la fratrie est vendu aussi bien par des épiceries fines que dans les supermarchés, les chefs de restaurants gastronomiques le demandent également. La route du succès est en route pour « Le 3 frères », qui n'était pour l’instant livré qu’en Seine-Maritime et à Lille, mais qui depuis peu s'exporte en Asie. On le retrouve notament dans les épiceries fines japonaises.

Nos vaches sont heureuses d'avoir retrouvé le grand air ! Pour fêter le printemps, nous vous partageons une bonne...

Publiée par Camembert Le 5 Frères sur Vendredi 19 mars 2021