L’ail d’Afrique du Sud, le tulbaghia est comestible et décoratif

L’ail d’Afrique du Sud, ou tulbaghia, est une petite plante qui possède de nombreuses vertus. Sa floraison est longue, et ses fleurs et ses feuilles au goût d’ail sont comestibles.

Par Pierre • le 20 août 2020

Le tulbaghia, une plante décorative appréciée par les chefs cuisiniers

L’ail d’Afrique du Sud, ou tulbaghia de son nom latin, est une plante très à la mode chez les chefs cuisiniers. Ses fleurs et ses feuilles sont comestibles crues, et très appréciées pour leur puissant goût d’ail. Elles peuvent être utilisées pour confectionner une tapenade, et se marient à merveille avec le poisson, sur lequel il suffit de les déposer juste avant de le servir. L’ail d’Afrique du Sud est également délicieux dans une salade verte, dans une omelette ou avec des crudités.

Si le tulbaghia est très décoratif avec ses petites fleurs blanches ou violettes qui sont présentes de juillet à octobre, il dégage en revanche une forte odeur d’ail qui n’est pas des plus agréables dans un intérieur. Il est donc recommandé de planter l’ail d’Afrique du Sud, en terre ou en pot, à bonne distance de la maison.

Cette plante a également des vertus médicinales : tout comme l’ail, elle a des propriétés vermifuges, antifongiques et antibactériennes. Elle permettrait de soulager les maux de tête et d’apaiser la toux. Par ailleurs, son odeur éloigne les tiques, les pucerons, et… les taupes !

Comment cultiver l’ail d’Afrique du Sud ?

Le tulbaghia pousse aussi bien en pot qu’en pleine terre, en bordure ou en massif. Il se plante au printemps, à partir du mois d’avril, et apprécie le soleil et la chaleur. Attention toutefois à ce que ses racines ne restent jamais plongées dans l’eau, il risquerait de ne pas apprécier. Si vous décidez de le planter en pot, pensez bien à placer des billes d’argile tout au fond afin que la terre ne reste pas trop humide.

L’ail d’Afrique du Sud n’est pas fragile, et supporte des températures très froides, jusqu’à -15 °C pour les variétés les plus résistantes. Un an après sa plantation, il formera déjà une belle touffe d’environ 30 cm de large, et de 40 cm au bout de 2 à 3 ans.

Pour l’entretenir, rien de très compliqué : il vous suffit d’enlever régulièrement les tiges fanées pour que la floraison soit plus importante. En dessous de -8 à -10 °C, pensez à le couvrir de feuilles mortes pour l’aider à résister au froid. Lorsque le tulbaghia est en fleurs, ne l’arrosez qu’en cas de sécheresse.