Quels sont les 5 fruits d’été les moins caloriques ?

Avec la chaleur estivale, les fruits sucrés et juteux sont parfaits pour se rafraîchir, se faire plaisir et se désaltérer. Certains sont moins caloriques que d’autres, et vous permettent d’apaiser un petit creux ou de finir votre repas sur une note sucrée sans consommer d’aliment trop riche.

Par Pierre • le 15 juillet 2020

L’été est de retour et avec lui, les douceurs sucrées des cerises, des nectarines et des melons ! Si les fruits contiennent tous des vitamines et des fibres bénéfiques pour l’organisme, certains sont plus caloriques que d’autres, généralement en raison de leur teneur en sucre. Voici 5 fruits contenant moins de 50 kilocalories pour 100 grammes, pour vous régaler sans vous priver.

La fraise

Avec seulement 35 kilocalories pour 100 grammes, la fraise est le fruit d’été le moins calorique, et se classe même avant la pastèque. La pleine saison se situe plutôt en fin de printemps, entre avril et juin, mais de nombreuses variétés, notamment les variétés que l’on dit remontantes, se récoltent jusqu’à l’automne. C’est également l’un des fruits qui contient le plus de vitamine C.

La pastèque

La pastèque contient 90 % d’eau et 35 kilocalories pour 100 grammes. Riche en antioxydants et en vitamines, elle est peu calorique et très désaltérante. Elle se consomme aussi bien seule, coupée en grands quartiers, qu’associée à d’autres fruits ou encore en salade pour de délicieux mélanges sucrés-salés. Sa pleine saison est en juin, juillet et août.

Le melon

42 kilocalories pour 100 grammes, une teneur importante en bêta-carotène aux vertus antioxydantes, du potassium, du magnésium, des vitamines C et B9 : le melon a tout pour plaire ! Sa chair savoureuse se marie aussi bien avec le sucré que le salé. Le melon se consomme en entrée, en salade ou en dessert. Certes, on vous l’accorde : il fait partie de la famille des cucurbitacées, au même titre que la courgette ou le potiron, ce qui en fait au sens strict un légume, le troisième le plus consommé par les Français.

La framboise

Elle compte 46 kilocalories pour 100 grammes, et contient de l’acide éllagique qui permet de lutter contre le mauvais cholestérol. La framboise contient également de l’acide gallique : ces deux acides ont des propriétés antimicrobiennes, antiviraux et anticancer. Ce petit fruit est également riche en antioxydants. Si l’on ajoute à cela son délicieux goût acidulé et sa faible teneur en sucre, la framboise a décidément tout pour plaire !

La nectarine

Tout comme le brugnon et la pêche, la nectarine contient 47 kilocalories pour 100 grammes. En France, elle est principalement produite dans les régions Provence-Alpes-Côte d’Azur, Languedoc-Roussillon et Rhône-Alpes. C’est le 5ème fruit le plus consommé en France. La pectine qu’elle contient contribue à la sensation de satiété : c’est donc un en-cas idéal pour combler une petite faim tout en limitant les calories. De plus, elle est riche en potassium, en sélénium et en magnésium, ainsi qu’en vitamines B, C et E.